Je suis antipub, parce que…

La pub c'est l'apologie du gapillage : on n'a qu'une seule planete.